Emilie et la favorite du roi – Avis lecture

1746. Deux femmes des Lumières aux caractères opposés sont amies envers et contre tout. La première, Jeanne-Antoinette de Pompadour, est ambitieuse. Louis XV vient de l’imposer comme sa favorite à la cour. La seconde, Émilie de Beaumont, n’aspire qu’à vivre paisiblement entre son mari, homme moderne et secret, et leur fille. En voulant épauler la marquise de Pompadour dans sa difficile intégration à la cour, Émilie se crée de féroces inimitiés. Quand elle touchera bien malgré elle le cœur d’un haut personnage, elle devra affronter des adversaires impitoyables en même temps que son tragique passé.

Mon avis :

J’ai commencé cette lecture avec appréhension. En effet, il s’agit du deuxième roman de l’auteur que je lis. Le premier m’avait laissé une si bonne impression que je craignais ne pas retrouver le même engouement pour celui-ci. Et si… Dès les premières pages, Linda m’a entraînée dans son sillage ou plutôt dans celui d’Émilie.

Je profite du retour de lecture de ce roman pour faire la distinction entre romance historique et fiction historique. Pour moi, la différence est énorme. La romance historique est plus légère, concentrée plus sur les sentiments entre les protagonistes que l’histoire. La fiction historique est un habile mélange de littérature sentimentale et d’une période de l’histoire. Sans nul doute, ce roman se classe dans cette dernière catégorie.

Pour moi, c’est un sans faute, si ce n’est pas une mise en page un peu « brouillon » au début du roman en numérique qui, je l’espère, a été corrigée depuis. Mais on ne peut tenir l’auteur responsable de ce petit couac.

Linda a magnifiquement éclairé ce siècle des Lumières. Quel plaisir de faire connaissance avec Louis XV et la Pompadour. Cette fiction permet de les découvrir dans toute leur humanité, ce qui veut dire qu’ils sont pétris de défauts aussi bien que de qualités.

Je pourrais parler de ce roman pendant des heures, mais mes mots ne rendraient pas justice à la qualité d’écriture de l’auteur. Il est de ceux pour qui on ressent une certaine affinité rien qu’en les lisant, Linda est de ceux-là. (auteur, auteure, autrice : c’est comme vous voulez !).

Un bémol. Oui, il faut un bémol. J’aurais aimé assister aux retrouvailles de deux jeunes gens. Cet épisode est survolé et je trouve cela dommage. Une opinion qui n’engage que moi, car tout le monde le sait, l’être humain n’est jamais content… Ce caprice de lectrice ne gâche en rien la lecture.

Si vous aimez l’histoire, les belles histoires, ce roman est sans conteste pour vous. Je ne peux que vous le conseiller. Vous ne le regretterez pas.

Jc

Vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ? Faites-vous également la distinction entre la romance historique et la fiction historique de la même manière que moi ?

Pour en profiter, un clic sur la photo :

Chronique Emilie et la favorite du roi

Française d’origine, Linda Sayeg se passionne pour les questions internationales et la diversité culturelle. Elle a fait des études en Espagne et en Grande-Bretagne et travaillé pour le compte du ministère des Affaires étrangères et européennes à Paris.

Pour rejoindre sa communauté :

Retrouvez mon retour de lecture sur Adélaïde et le cœur du régent de Linda Sayeg 

Un commentaire sur « Emilie et la favorite du roi – Avis lecture »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s