Comment attirer des abonnés sur sa page auteur FB ?

Vous écrivez et vous avez décidé d’échanger avec votre lectorat ? Attention, cette tâche est plus ardue que vous ne le pensez. Le lectorat est aussi fidèle qu’infidèle. Si vous arrivez à capter son attention, il vous déroulera le tapis rouge. Si vous l’ennuyez avec vos publications, il désertera votre page et oubliera jusqu’à votre nom.

Et pour vous démotiver un peu plus, à la date où j’écris cet article, c’est-à-dire en juillet 2021, la visibilité des pages FB devient vraiment compliquée avec les nouveaux algorithmes. Si vous vous demandez ce qu’est un algorithme, consultez le dictionnaire.

Comment attirer des abonnés sur votre page FB ?

Voici différents conseils, bons à prendre… ou pas.

1. Publier du contenu intéressant pour vos abonnés.

Un auteur adore parler de ses romans. Et pourtant, si vous ne parlez que de vos romans, vous finirez par lasser vos abonnés. Soyez inventifs !

Ne tombez pas dans l’excès contraire en racontant votre vie intime à vos lecteurs, surtout si elle n’est pas gaie en ce moment. Ils viennent sur votre page pour se détendre, pas pour vous servir de psychologue.

Le Chat – Philippe Geluck

Ne parlez pas de vos choix politiques, religieux et de vos convictions. Je sais : on fait ce qu’on veut sur notre page, celui à qui ça ne plaît pas, il dégage ! Vous n’avez pas tort, mais comme on ne peut jamais être d’accord avec tout le monde, si vous attaquez tous les sujets brûlants, tous les lecteurs qui ne seront pas d’accord avec vous finiront par déserter votre page. Est-ce réellement le but recherché ? Un profil privé sera dès lors plus adapté pour affirmer vos convictions.

Faites rire vos lecteurs ! Bien entendu, le principe a l’air simple, mais ce n’est pas évident. Si vous êtes aussi sympathique qu’une porte de prison, ce n’est pas gagné. Si vos blagues sont nulles, ce n’est pas gagné non plus. Ne copiez pas les blagues des autres, c’est nul aussi. Mettez-vous à la place de vos lecteurs : ils pensent échanger avec un boute-en-train, mais ils vous rencontrent en salon et constatent que vous êtes ennuyeux au possible… C’est un peu comme lorsque vous mettez des filtres photos pour vous enlever vingt ans d’âge, vos lecteurs ne vous reconnaîtront pas ! Ils risquent tous de vous regarder comme ça :

Les Tontons flingueurs

Partagez du contenu intéressant : décrivez les endroits où se situent vos romans, ajoutez des photos. Interviewez vos personnages. Posez des questions à vos lecteurs, ils adorent donner leur avis lorsque c’est possible. Demandez-leur de choisir une robe pour votre héroïne ou un prénom pour votre héros, un peu comme s’il participait à l’élaboration de votre roman.

Exemple : dans le salon de Dylan, vous préférez quelle plante verte ?

2. Programmez vos publications.

En général, un auteur publie lorsqu’il a le temps. Ce qui veut dire qu’il peut publier trois posts sur le même jour et puis, abandonner sa page pour le reste de la semaine. Grossière erreur, que je commets aussi, car en fait, je publie un post selon l’inspiration du moment. Programmez un post tous les lundi à 18 heures, le mercredi à 12 h 30 et le vendredi à 8 heures. Si votre rendez-vous intéresse le lecteur, il reviendra sur votre page à horaire régulier.

Lundi : à 18 heures, choix d’un prénom, d’un vêtement pour un personnage de mon prochain roman.

Mercredi à 12 h 30 : le coin potins, je raconte tout ce qu’il se passe sur le net. (Les potins, ça fonctionne toujours super bien.)

Vendredi à 8 heures : les plus belles photos des lecteurs.

Pour programmer une publication via votre page FB, écrivez votre publication et cliquez sur le petit calendrier à droite du bouton « publier ».

3. Demandez des auteurs en amis pour liker votre page.

Pour attirer des abonnés, vous pouvez demander des auteurs en amis, puis, aussitôt, l’inviter à liker votre page. S’il est intelligent ou simplement intéressé, lui aussi vous invitera à liker la sienne. Je vous le dit tout de suite, cet échange de courbettes ne fonctionnent que si vous échangez ensemble et souvent sur vos pages respectives. Si tous deux vous ne le faites que pour un like en plus, vous aurez simplement un abonné fantôme en plus chacun. Un membre fantôme est l’un de vos abonnés qui ne participe au grand jamais à la vie de votre page. Je pense même qu’un trop grand nombre de membres inactifs sur une page peut la ralentir. En effet, plus votre article est commenté, plus il a de chances de se retrouver dans le fil d’actualité de vos amis. Si le membre fantôme n’interagit jamais avec vous, il devient un poids mort pour votre page.

Une bonne idée seulement si vous pensez vivre un réel échange avec vos amis.

4. Postez une photo de profil FB attrayante.

La photo de profil reste votre carte de visite la plus attrayante… ou pas ! Si vous êtes timide ou que vous ne voulez pas être reconnu, choisissez une photo de profil qui représente ce que vous écrivez ou qui vous êtes. En revanche, si vous mettez une photo de vous, choisissez-là bien. Ne mettez pas celle en bikini de vos dernières vacances, ce n’est pas conseillé. Le lecteur ou la lectrice doit avoir envie de feuilleter les pages et non de vous effeuiller.

Un seul conseil : souriez ! Sauf si toutes vos dents sont pourries.

Un exemple : la première photo, je ma la pète comme si j’avais inventé le fil à couper le beurre. Photo à proscrire absolument. J’ai choisi la seconde avec le sourire glamour, celle qui inspire la sympathie.

Pensez également à votre photo de couverture. Présentez vos romans, ainsi le lecteur sait qu’il a fait le bon choix en choisissant d’aimer votre page.

Jc Staignier auteur

5. Postez une vidéo en live.

Le format parfait pour interagir avec vos fans. Ils pourront parler avec vous en direct, vous poser leurs questions et vous pourrez leur répondre. Un seul mot d’ordre : soyez à l’aise avec la caméra et le micro. N’est pas speakerine qui veut… vous comprendrez pourquoi j’évite ce genre d’échanges avec le lecteur. Je ne suis pas du tout à l’aise devant une caméra (elle fait exprès de me rendre deux fois plus grosse, la vache !) et je déteste parler dans un micro (ce salaud trafique ma voix en y ajoutant un horrible accent !)

6. Intégrez un groupe pour échanger des likes sur vos pages.

Si ça existe… Très mauvaise idée que de gonfler son lectorat en « trichant ». Bien entendu, ça fait plaisir d’avoir le triple d’abonnés par rapport aux autres auteurs, mais à quoi servent-ils s’ils n’interviennent jamais sur votre page ? Voir le conseil 3 avec la demande d’amis. Ce qui compte n’est pas le nombre de vos abonnés, mais la qualité. Il vaut mieux avoir 300 abonnés et 210 d’entre eux qui commentent votre post plutôt que 3000 et 20 personnes qui commentent votre post.

7. Organisez des jeux concours.

La solution idéale pour amener de nouveaux abonnés sur votre page. Le seul hic : une venue massive de concouristes qui ne viendront sur votre page que pour gagner un prix et qui repartiront aussitôt une fois le jeu concours terminé. Rassurez-vous, certains concouristes sont fidèles et ne déserteront jamais votre page. Certains d’entre eux seront même assez sympas pour laisser un commentaire sur votre roman ou pour envoyer une photo du lot gagné. Faites toutefois attention au règlement de FB. Je vous conseille de le lire avant de poster un concours sur votre page.

Vous devez préciser que FB n’a aucune implication dans l’organisation et dans la promotion du jeu-concours en question. Le règlement du jeu doit être accessible depuis la page de participation. Comme pour tout autre jeu-concours, ce document doit mentionner les conditions de participation, les dates, les dotations, le mode de désignation des gagnants, les modalités de remise des lots, etc.

Normalement il est interdit de :

  • d’identifier (taguer) un ami pour participer à un jeu concours Facebook
  • de partager un lien sur son propre journal pour participer
  • de partager un lien sur le journal d’un ami Facebook pour participer

Ces trois règles sont souvent ignorées par l’auteur qui désire avant tout attirer du monde sur sa page. Il tentera toujours d’inciter le participant à inviter des amis. Faites donc très attention lorsque vous organisez un jeu concours à respecter les règles : ça passe ou ça casse !

8. Échangez avec vos chroniqueurs/chroniqueuses.

N’hésitez pas à échanger avec eux/elles. Ils sont en général plus que de simples chroniqueurs ou chroniqueuses. Ils ont le cœur sur la main pour vous apporter de l’aide. Parlez de sa page, remerciez-le lors d’une chronique et il est fort à parier qu’il vous rendra la pareille.

9. Organisez des publicités payantes, des campagnes pour promouvoir votre page.

Je ne peux pas vous en parler, car je ne l’ai jamais fait. Je ne peux donc vous affirmer que c’est un investissement qui en vaut la peine. Maintenant, c’est une méthode comme une autre à prendre en compte.

10. Parlez de votre page FB partout ailleurs.

Mentionnez votre page FB dans votre présentation d’auteur, dans votre biographie, dans vos romans, sur votre blog, sur Instagram. Bref, parlez-en !

11. Créez un groupe FB en interaction avec votre page.

Ce qui ne sera pas vu sur la page FB aura une chance de l’être sur le groupe. Et puis, une petite communauté de fidèle sur un groupe, ça remonte le moral.

11. N’hésitez pas à regarder sur les autres pages ce qui fonctionnent.

L’auteur peut avoir un énorme lectorat, mais peu d’interactions sur sa page. N’hésitez pas à aller voir sur les autres pages ce qui fonctionnent. Inspirez-vous, mais ne copiez pas. J’insiste, car il est normal de s’inspirer, mais copier mot pour mot le post d’un autre auteur, c’est déjà moins marrant, sauf si vous le citer ou lui demander au moins l’autorisation. Restez cool !

Parfois, vous n’obtiendrez pas le même succès, soyez-en conscients. Je vous montre un exemple. J’ai piqué ce post sur un groupe FB (oui, je l’avoue, je l’ai piqué honteusement, sans même demander alors que je viens de vous conseiller le contraire) :

1539 femmes ont répondu à la question. Des membres de groupe très engagées !

Pour ne pas copier à 100% le post, je décide de choisir d’autres stars, tout aussi connues.

Les inconnus

Le bide total ! Aucune femme ne s’est précipitée pour répondre à ma question. Donc, un conseil, inspirez-vous, mais inspirez-vous bien ! Et si vous n’avez pas d’imagination et bien copiez, vous aurez tout l’été pour chanter. Hein ? J’ai pas copié ça d’un autre auteur, moi ?

12. Et si rien de tout ça ne fonctionne : passez à Instagram !

Sans commentaire. Tout est dit !

Jc

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s