Lorsque ou lorsqu’

La conjonction lorsque s’élide, c’est-à-dire qu’il échange son « e » contre une apostrophe, devant les pronoms il, elle, ils, elles et on ainsi que devant en, un et une.

  • Lorsqu’ils sont rentrés, ils étaient fatigués.
  • Lorsqu’elle m’a menacé, je n’ai pas eu peur.
  • Lorsqu’on est partis, le soleil apparaissait.
  • Lorsqu’en déménageant, elle a oublié son chat, elle a accusé son mari de négligence.
  • Lorsqu’une fille dit non, il faut comprendre non.

Dans tous les autres cas, lorsque ne s’élide pas devant une voyelle.

Lorsque Emmet remarqua Ilyana, elle se trouvait déjà loin.

Lorsque Ilyana rencontra Emmet, elle ressentit de la peur.

Lorsque enfin je réussis à manger , je vomis toute la nourriture aussitôt.

Lorsque aucun élève ne vient en classe, le professeur doit s’inquiéter.

3 commentaires sur « Lorsque ou lorsqu’ »

    1. Encore une règle souvent ignorée, comme il en existe des centaines dans la langue française. Je crois que je prends plus de temps à tenter de les retenir qu’à écrire. 🤣🤣

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s