Chroniques livresques – coup de cœur pour une chroniqueuse

Les lecteurs et lectrices pourraient se dire qu’il est aisé de se retrouver dans la catégorie « Coup de cœur pour un chroniqueur » sur mon blog, qu’il suffirait de chroniquer mes romans et de me laisser un maximum d’étoiles sur les sites de lecture.

Et bien non ! La chroniqueuse dont je vais vous parler est une teigne ! Vl’a ti pas qu’à la lecture du troisième tome de ma saga, son engouement est retombé comme un soufflé au fromage. Lorsque je lui ai proposé le quatrième tome, elle m’a confié que vu le peu d’enthousiasme à la lecture du précédent, elle ferait l’impasse sur La Sœur maudite, sauf si dans quelques mois, la curiosité la poussait à lire la suite.

Et pourtant… malgré cette désarmante sincérité, Gabrielle fait partie des mes chroniqueuses préférées. J’aime sa manière de s’exprimer sur les réseaux : sans filtres ! Certains la définiraient comme une râleuse, moi je dirais qu’elle exprime tout haut ce que d’autres pensent tout bas. Et j’aime ! Voyez vous-même son sourire : elle est au maximum là !

Vous l’avez compris, je l’apprécie énormément. Voici le portrait d’une chroniqueuse qui vaut la peine de figurer en très bonne place sur ce blog.

« Que vois-je… Que vois-je ? Un message de JC me demandant de faire une gribouille, une bafouille pour me présenter.  J’ai mis le temps, parce que parler des autres, surtout de leurs livres ça va super, parler de moi, euh… Voila quoi. Comment commencer ? Alors, alors, je dirais que j’ai crée Chroniques Livresques par envie de laisser une trace dans le coin, en mai 2013, ce qui signifie que j’attaque ma 9ème année de chroniques, ce qui en fait un paquet. Je n’ai pas le compte et franchement je m’en fiche un peu. Mai 2013… mon fils était né et j’étais entre deux boulots (entre deux boites qui ont fermé et non je ne suis pas un chat noir xD) Je lisais déjà depuis de nombreuses années, j’ai toujours eu des livres partout, entassés dans des bibliothèques ou à même le sol. Enfin bref, tout ça pour dire que j’ai eu envie de transmettre quelque chose (ça fait vieux dis ainsi, mais je n’ai plus trente ans ^^)

Chroniques Livresques était le premier nom de blog à cette époque : j’ai cherché pendant un moment pour être certaine qu’il n’était pas pris, ce qui n’est plus tout à fait le cas maintenant, mais qu’importe. Ceux qui me connaissent savent où me trouver, c’est le principal. Je suis restée seule sur ce blog et j’y resterais seule, par choix, pas par non demande, car j’en ai eu. Mais il faut bien avouer que c’est mon bébé et je ne peux pas le partager. En plus j’ai de petites manies et un besoin de tout contrôler ^^ Mes débuts en chroniques étaient essentiellement sur le fantastique/urban fantasy/bit-lit et Cie. Et puis j’ai développé en découvrant des auteurs, des petites maisons d’éditions, car les grandes sur les étalages de beaucoup de librairie, jusqu’à ce que je déménage et me retrouve paumée en pleine cambrousse. Donc il fallait bien que je me nourrisse de lectures et zonzon a été là bien sûr et puis je suivais la maison d’éditions du chat noir, la toute première maison d’éditions dont j’ai tous les livres depuis le tout début, depuis leur tout premier livre.

Depuis, je chronique beaucoup plus de thèmes, avec des préférences bien entendu : fantastique (SFF) toujours mes premiers amours, puis le thriller/polar/policier. Est venu par la suite la jeunesse, la romance historique ou fantastique ou encore à suspense. Il y a vraiment deux thèmes que je ne lis pas : l’autobiographie et la poésie. Un jour, une éditrice a lu une de mes nouvelles et a voulu la publier. Euh, ok, mais euh, d’accord, mais en fait si je connaissais l’envers du décor côté chroniqueuse, côté auteur je n’y connaissais rien et j’ai été embarqué dedans. Depuis j’ai écrit plusieurs nouvelles qui ont trouvé preneur (pas toutes, certaines font encore dodo dans mon pc) et un pavé a vu le jour en 2017, puis réédité cette année (en 2021). Il est vrai que j’en parle peu, parce que je ne sais pas faire ainsi, mais je me soigne… ou pas ! J’ai rencontré des auteurs formidables, des maisons d’éditions au top et des chroniqueuses/blogueuses avec qui j’aime discuter et partager des informations. Il y a toujours l’envers du décor, mais depuis le mois de mars/avril j’ai fais le tri dans ma tête. Lorsque l’on se fait peur et que l’on pense que c’est notre dernière heure, il y a de quoi. Par chance, les médecins m’ont pris à temps et même si je suis en sursis jusqu’à la prochaine opération, je revis d’avoir vidé mon esprit de tout ce qui est négatif et surtout de savoir dire non.

Quand JC m’a demandé le temps pour une chronique, enfin le délai, je dois avouer que je peux être longue, voire très longue. Les partenaires que j’ai ont un délai précis et je m’y tiens à quelques jours près, pour les autres, le risque est grand de ne pas voir avant 3 mois pour la raison que même si je dis non à un auteur, j’ai une HAL, oui une Himalaya à lire et plus une pile, parce que j’en ai beaucoup déjà à moi sans compter ceux dont j’ai envie de filer un coup de main en parlant de leur livre, en faisant de la pub à réception, à la lecture et la chronique et parfois certains reviennent dans des top ten, pour le plaisir.  J’ai une vie bien remplie, entre mon fils qui est entré en seconde (purée le coup de vieux ou de vieille xD), mon boulot (je suis assistante d’éducation dans un collège avec des horaires de ouf), mon autre passion que la lecture (je suis formatrice d’équipier en secourisme depuis des années…) parfois je peux oublier un livre et ne plus y repenser. Si personne ne vient me taper sur les doigts, je m’excuse platement d’avance.

Je continue l’écriture parce que cela me fait du bien et que je m’amuse. Dire que je ne pensais pas réussir à parler de moi et du blog, c’est chose faite et pas avec deux mots, mais un peu plus. La vie m’a appris beaucoup de choses (en même temps à plus de quarante ans, j’ai déjà eu une double vie bien remplie et je continue en prenant soin de mon fils et de moi.) et qu’il vaut mieux lester les poids morts qui vous entrainent au fond. Je suis franche et directe, si je n’aime pas, je vais y mettre les formes, je ne suis pas sadique, quoique… Non il y a toujours du travail derrière un livre, je ne veux pas faire du mal à quelqu’un qui a pris du temps pour écrire, mais je ne fais pas de chroniques de complaisances et ceux qui me connaissent vraiment le savent déjà. Pour une anecdote ? Je suis sur Instagram depuis moins longtemps que sur FB, mais je suis toujours joie lorsqu’un auteur me suit là-bas et encore plus lorsque c’est Jennifer Estep *-* ! Autrement, j’ai déjà eu le droit à « bonjour, je viens vous voir pour savoir si vous désirez écrire une chronique de mon livre, mais vous me faites un peu peur » xD j’adore et il faut bien avouer que Lilly Sweet, une auteure que je suis depuis ses débuts, me fait sourire avec ses dédicaces, car je suis une anti-romance pure (juste romance sans rien avec) et pourtant je lis les siens, parce que j’aime sa plume (j’aime l’auteur aussi, mais je peux très bien aimer l’auteur et pas ses écrits xD)

Avec tout ça, vous avez de quoi vous dire que je suis une chieuse, que je ne fais pas de complaisance, que je peux être gentille parfois, et que je ne mords pas très fort. Ah oui et je suis tête en l’air par moment, mais ça, cela va s’arranger d’ici 6 mois.

Bisouilles !

Gaby »

Pour retrouver son blog et sa page sur les réseaux sociaux :

Pour découvrir ses écrits :

Alessia Antonescu et Sean Miller ne se connaissent pas et pourtant ils sont mariés !

Une erreur administrative, des documents perdus et les voilà embarqués dans une procédure qui les laisse perplexe. Malgré un début houleux et une annulation en cours, ils vont décider de tenter leur chance.
Après tout, le coup de foudre existe, pas vrai ? Sauf qu’il n’y a pas qu’un seul problème. Le bout de chemin qu’ils veulent faire ensemble est semé d’embûches. Et ces derniers viennent de bien plus près qu’ils ne pourraient le croire. Jusqu’où peut-on aller pour avoir un peu de bonheur dans ce monde ?

Pour l’acheter, c’est ici

« Recherche homme à tout faire pour 6 mois, travaux de menuiserie, plomberie.., 2000 €/mois. Pour plus de renseignements, contactez… « 
Lorsque Gwilherm répond à cette annonce, il ne sait pas encore qu’il va tomber sur un os. La maison n’est pas vide. Et elle n’est pas la seule a avoir besoin d’être apprivoisée. Du temps, c’est tout ce dont a besoin Gwilherm mais en aura-t-il assez pour avancer dans la voie choisie ?
Gwilherm est une nouvelle romantique tirée du recueil numérique : « Be my Valentine » publié en 2018 chez L’Ivre-book.

Pour l’acheter, c’est ici

C’est le soir de la St Valentin et Emma est tout autant excitée que nerveuse. Anthony l’a invité dans un lieu secret. Elle sait que c’est ce soir qu’il va faire sa demande. Arrivée sur les lieux, tout se passe à merveille, jusqu’à ce qu’un drame gâche à tout jamais leurs vies.
« Une éternelle soirée » est une nouvelle romantique tirée du recueil numérique : « L’ivreCoeur 2016 » publié chez L’Ivre-book en 2016.

Pour l’acheter, c’est ici

Sept jours. Sept jours loin de tout, de son travail, de sa dernière dispute en date avec son fiancé. De New York à Sacramento, Sheridan retrouve sa meilleure amie Madison pour décompresser. Mais c’est sans compter sur Collin, le colocataire énigmatique. Après avoir passé un séjour divertissant, c’est un véritable cauchemar qui l’attend chez elle. Son futur mari n’est plus là. Que s’est-il passé durant son absence ? Une disparition inquiétante qui va l’amener aux portes de la folie.

Pour l’acheter, c’est ici

Bonne découverte du blog. Vous aimez ce rendez-vous ? Retrouvez ci-après la présentation des meilleures chroniqueuses de la blogosphère :

Létie, serial lectrice

Frénésies livresques

La fille en rouge

Evasion par les mots

Bite Me If You Can

Coco de lecture et mes découvertes

Songe d’une nuit d’été

2 commentaires sur « Chroniques livresques – coup de cœur pour une chroniqueuse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s