La cuisine médiévale et ses recettes (1) : l’oublie

Avant d’écrire ma saga : Le Destin des coeurs perdus, j’ai effectué de nombreuses recherches sur la nourriture de cette époque. Que pensez-vous de partager avec vous des recettes parfois tombées dans l’oubli (comme l’oublie 😂… je sais, c’est con…) ou encore préparées à notre époque mais sous un autre nom ?

Lire la suite de « La cuisine médiévale et ses recettes (1) : l’oublie »

Giovanni Portelli en direct d’Aliandra

Giovanni Portelli, vous connaissez ? Ne soyez pas intimidé(e)s de répondre non. J’ai dû secouer l’auteur comme un prunier pour l’obliger à sortir de sa grotte. Il manie les mots avec dextérité pour écrire ses romans, mais pour sa pub, ces mêmes mots restent coincés au fond de sa gorge. Normal, me direz-vous. Un auteur doit se contenter d’écrire et pas de jouer les marchands de tapis pour vendre ses bouquins. Oui, ça, c’était avant…

Lire la suite de « Giovanni Portelli en direct d’Aliandra »

Écrire son roman à la 1ère ou à la 3ème personne du singulier ?

S’il existe un sujet polémique sur lequel je suis très chatouilleuse, c’est bien celui-ci : la critique négative de l’écriture d’un roman à la troisième personne ; ce choix désastreux où le pauvre lecteur ne peut ressentir aucune émotion ni se mettre à la place du héros ou de l’héroïne. Une affirmation de plus en plus diffusée par certaines lectrices, chroniqueuses et, impensable, même par des auteurs…

Lire la suite de « Écrire son roman à la 1ère ou à la 3ème personne du singulier ? »