Les Damoiselles de Castel Dark – Chronique de Lire sans mot dire

Découvrez la magnifique chronique de la page Lire sans mot dire. Un simple merci paraît parfois tellement insuffisant pour exprimer notre gratitude envers des chroniqueuses qui nous offrent une partie de leur temps et d’elles-mêmes pour publier leur ressenti.

#avislecture 𝔏𝔢𝔰 𝔡𝔞𝔪𝔬𝔦𝔰𝔢𝔩𝔩𝔢𝔰 𝔡𝔢 ℭ𝔞𝔰𝔱𝔩𝔢 𝔇𝔞𝔯𝔨

Pour l’acheter, c’est ici

✍️Jc Staignier Auteur

📖 Plumes de Mimi Éditions

📍Historique médiéval-Romance-Complots- Trahison

Mon ressenti : ❤️‍🔥❤️‍🔥❤️‍🔥

Alors…

Comment rendre honneur à cette pépite qu’est le premier volume de la saga historique 𝕃𝕖 𝕕𝕖𝕤𝕥𝕚𝕟 𝕕𝕖𝕤 𝕔𝕠𝕖𝕦𝕣𝕤 𝕡𝕖𝕣𝕕𝕦𝕤 de JC Staignier ?

J’ai dévoré 𝔏𝔢𝔰 𝔡𝔞𝔪𝔬𝔦𝔰𝔢𝔩𝔩𝔢𝔰 𝔡𝔢 ℭ𝔞𝔰𝔱𝔩𝔢 𝔇𝔞𝔯𝔨 et, bien que je l’aie terminé depuis une semaine, il m’a été impossible de mettre des mots sur mon ressenti tant il m’a bouleversée. Aucun ne paraît convenir, être à la hauteur. Je vais par conséquent essayer, du mieux que je peux, de vous transmettre cette passion qui m’a habitée tout au long de ma lecture.

Je ne connaissais absolument pas la plume de l’auteure, pourtant, je me suis lancée sans trop d’appréhension sur l’intégrale, qui contient donc les 5 volets.

Comme j’ai bien fait ! L’historique médiéval étant ma faiblesse, mon péché mignon, c’est un merveilleux trésor.

Dès les premières lignes, j’ai été transportée dans la machine du temps pour un retour en l’an 1390, sous le règne de Richard II d’Angleterre. JC Staignier peut rivaliser sans honte avec les plus grands du genre, tel Ken Follet. Sa prose est d’une fluidité addictive, un mot en entraîne un autre sans effort ; elle véhicule les sentiments avec brio, sans fausse note.

Je ne l’ai pas lu… je l’ai vécu ! J’étais la merveilleuse Ilyana, tombée sou le charme du bourru chevalier Emmet Kane, l’intrépide Aélis, la douce Marie et même l’ambitieuse Jane. Je les ai aimés tous autant qu’ils sont. Toutes les émotions m’ont traversée et se sont même installées un certain temps. Je suis une véritable passionnée, mais il m’en faut beaucoup pour pleurer sur un roman ; l’imprégnation a été telle que j’en ai eu les yeux embués à maintes reprises, j’ai frissonné, j’ai supplié aussi.

Cet opus regroupe toutes les attentes pour ce type de lecture : une intrigue haletante faite de complots, de suspens, de traîtrise, mais également des notes d’humour, de tendresse, et d’un amour qui emplit l’âme. Les faits historiques, la description des scènes de l’époque ou des lieux agrémentent parfaitement bien le récit qui en devient de ce fait une série digne des meilleures TV Show sur Netflix.

Vous qui cherchez à trembler, vibrer, que votre cœur palpite, je ne peux que fortement vous conseiller de vous laisser embarquer dans l’extraordinaire machine à remonter le temps de JC Staignier.

C’est au-delà du méga coup de cœur et non, je n’en fais pas trop ! Bon, assez blablaté, j’ai un tome 2 entamé qui n’attend que moi. À bientôt !

Pour retrouver Lire sans mot dire sur FB, c’est ici et sur Instagram, c’est ici

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s