Les Damoiselles de Castel Dark – Chronique de L’instant des lecteurs

L’instant des lecteurs, c’est le blog d’une passionnée de lecture… Moi : Sandra… Puis je cherchais un club de lecture pour pouvoir partager dans ma ville cette passion avec des personnes … Il n’en existait pas pour les adultes … Alors en Mai 2016, j’ai décidé de prendre les choses en mains et de créer « l’Apéro littéraire » … Celui-ci se déroule tous les derniers jeudis de chaque mois avec pleins de nouveautés à chaque fois …

Ce groupe de lecture est situé à Tonneins dans le Lot-et-Garonne (47)…

Je partage désormais mon blog et les apéros littéraires !

Résumé (quatrième de couverture) :

« Angleterre, 1390.

Par ordre du roi, les trois filles aînées du comte Clayton de Percival se rendent à Hill House pour rencontrer le duc de Templeton. Lorsque les portes du château se referment sur Mary, Jane et Ilyana, elles ignorent que leur destinée vient de basculer.

À Castel Dark, le domaine familial, Aelis, la benjamine au caractère rebelle tente de s’imposer dans une société où les hommes dominent.

Entre l’amour, la passion et la haine, les damoiselles de Castel Dark trouveront-elles le courage d’affronter leur avenir ? »

Quelques mots sur l’auteure :

Née en 1968 à Charleroi, Jc Staignier se passionne très tôt pour la littérature et consacre tout son temps libre à dévorer les livres de la bibliothèque de sa grand-mère.

À la suite d’un concours de nouvelles à l’école, son professeur de français lui conseille de se lancer dans l’écriture.

En décembre 2018, elle réalise enfin son rêve d’adolescence en publiant son premier roman, Les Damoiselles de Castel Dark, premier tome d’une saga médiévale et familiale intitulée Le Destin des cœurs perdus. Dès sa sortie, il s’est hissé à plusieurs reprises en première place des classements historiques.

De Miroir et d’amour et De Miroir et d’espoir, deux quatre mains se déroulant à la fois à notre époque et à celle de Louis XIV, prouvent son amour pour l’historique.

Maintenant, place au livre !

Des damoiselles bien charmantes aux rêves doux, mais pour qui la vie en a décidé autrement !

Alors Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, nous embarquons dans une calèche, direction l’Angleterre dans la fin du quatorzième siècle. Mais pas n’importe où hein ! Non, non, non, dans la famille Percival ! Nous plongeons dans une ambiance sereine et joyeuse.

Ah oui, il faut que je vous prévienne, mon retour risque d’être un poil long 😉 vous comprendrez 😂et j’espère ne m’en tiendrez aucunement rigueur 😇

Nous partons à la rencontre de cette famille atypique pour l’époque et quelque peu avant-gardiste ! Nous avons, pour vous dépeindre un peu le tableau : Clayton et Alix de Percival, ce sont les parents hein ! Clayton est un homme juste et bon. Il a exécré l’éducation dure de son père alors il ne tient pas à faire de même avec ses enfants ! Pourtant, la petite dernière en aurait bien besoin, tiens ! Enfin du point de vu d’Alix, va s’en dire 😉 Alix, quant à elle souhaite donner le meilleur pour ses six enfants et bien évidemment que les filles soient bien élevées et se tiennent de la meilleure des manières dans une cour ! Ensuite, pour parfaire ce portrait de famille, nous avons Anton, Thomas, Mary, Jane, Ilyana et Aelis. (dans l’ordre 😉 ) Les garçons sont grands et voguent selon le moment, volage ou aux côtés de leur père pour Anton, ou encore à compter fleurette à la belle Caroline pour Thomas ! Oh non, ils sont loin d’avoir le même caractère, pourtant taillés dans le même bois 😉

Arf, parlons-en de ce bois-là d’ailleurs ! Les filles ne sont pas piquées des hannetons non-plus ! Les plus sérieuses, coquettes et féminines sont bel et bien les deux aînées Mary et Jane. Leur rêve est de rencontrer un beau prince charmant non loin de la cour du roi qui saura leur apporter le bonheur, l’amour et l’argent… Ilyana quant à elle, elle est plus tourné vers les autres et voit en chacun le bon côté un peu comme au pays des bisounours quoi 😉 (Elle, je l’adore😍, c’est ma préférée !) Mais, attendez un peu mes Loulous, je ne vous ai pas encore présenté notre petite rebelle… C’est Aelis ! Un sacré démon qui n’en fait qu’à sa tête, bien remplie d’ailleurs, mais qui n’en a que faire des conventions 😂 Elle répond, elle argumente et fait mouche à chaque fois au grand damne de sa mère ! La pauvre !

Justement, Aelis grandit et c’est aujourd’hui son anniversaire. Une grande fête va être organisée en son honneur et ses sœurs aînées sont bien décidées à être les plus jolies. Mais lors de cette réception des hommes du roi débarque et ne voilà ti pas qu’Arthur (cousin du roi) veut se marier et que les trois aînées De Percival sont mises en demeure de se présenter à lui ! Mary et Jane sautent de Joie, ce qui est bien loin de ravir Ilyana ! Enfin, le trajet chez les Templeton est décidé, ce sera comme ça. Mais, malheureusement, elles ne savent pas en quittant leur foyer que leurs vies vont être pour toujours chamboulées. Seule Aelis, la plus jeune, restera à Castel Dark avec ses parents. Et quand le chat noir rôde, il ne vient jamais avec de belles compagnes ! Mais une petite lueur saura vous ravir le cœur avec Emmet Kane… drôle de zigoto celui-là 😉

Bon, ok, ok, je vous en dit plus… rolala, ce que vous pouvez être impatient, Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur 😊 Oui, j’ai aimé ce livre, cette histoire, les sujets, l’atmosphère !

Oui, JC Staignier sait y faire et malgré les adaptations qu’elle a pris la liberté de faire, c’est magique ! Elle nous transporte dans le Moyen-âge avec tout ! Toutes ses beautés, mais aussi tous ses travers ! Dois-je vous rappeler l’état de l’évolution des consciences à cette époque là ? Eh bien l’auteure nous y plonge les deux pieds dedans. Sans concession.

Les femmes ? Pouah ce ne sont rien que des poupées de chiffon ! Les hommes ? Rustres à souhait. Enfin comme dans la vraie vie, rien n’est vraiment tout noir ou tout blanc hein 😉

Revenons sur l’écriture. JC Staignier a une écriture fluide et entraînante. J’avais peur de m’enfoncer dans les méandres divagants et gonflants… Mais, oh joie, oh bonheur, pas du tout ! C’est frais, c’est pep’s, c’est rageant et délicieusement entraînant ! Cette histoire est pleine de suspense. Les descriptions des décors sont légers, les personnages sont très bien dessinés et ont un charisme propre à chacun. Le tout pour une belle plume toute cohérente 😊

D’ailleurs Ma chère JC Staignier, je dois dire que je te déteste autant que je t’adore !!!! Oui ! J’ose 😉 je suis comme ça 😄 Même si je comprends bien pourquoi, mais bon sang, qu’est-ce que c’est dur !

Eh bien oui, je suis passé dans toute la palette des émotions parce que l’on s’attache à certains personnages et on en exècre d’autres. On a envie de les tordre ou de les protéger en fonction des uns ou des autres ! Et puis à la fin OMG… Non, je déconne, je ne vous dirais pas 😂

On rencontre la vie dans ce livre et tout ce qu’elle nous mijote. Que ce soit les moments heureux ou les entourloupes dont elle a le secret… Une fin grandiose qui augure une suite magistrale !

Bon eh bien voilà Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je ne peux que vous recommander ce livre qui vous envoûtera dans le quotidien d’une bonne famille du Moyen-âge, qui saura vous faire chavirer le cœur grâce à une plume soignée et techniquement impressionnante, au beau style fluide et entraînant. N’hésitez plus et venez faire la connaissance des Percival 😉

Je suis bien curieuse de votre retour alors si vous passez dans le coin et que vous l’avez lu ou juste me dire si je vous ai donné envie, n’hésitez pas à commenter 😊

Pour rejoindre le blog de Sandra de L’instant des lecteurs, c’est ici

Pour acheter le roman, Les Damoiselles de castel Dark, cliquez sur la photo :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s