Les Damoiselles de Castel Dark – chronique du forum Sur les Ailes d’un livre

Merci à Louve Alpha du forum Sur les Ailes d’un livre pour cette superbe chronique.

Je tiens vraiment à remercier JC Staignier pour m’avoir confié ses romans et voici mon avis sur le premier tome,  « Les demoiselles de Castel Dark ».

J’aime beaucoup tout ce qui touche à l’histoire et tout particulièrement ce qui est relatif au moyen âge, je peux donc affirmer avec bonheur qu’ici mes souhaits ont été plus qu’exaucés.
J’ai littéralement dévoré ce premier opus.

Nous sommes projetés en 1390 en Angleterre, sur le domaine de Castel Dark.
Ici vit la famille  » De Percival » composée des deux parents, Clayton et Alix ainsi que six enfants, Anton et Thomas les deux garçons aînés suivis de quatre filles, Mary, Jane, Ilyana et la plus jeune mais également la plus effrontée Aelis.

En ces temps les femmes n’avaient pas voix au chapitre, leur seul rôle était de trouver un bon mari et de lui être soumise, un peu le « sois belle et tais toi » avec toute fois une variante,  » sois riche et tais toi ».

Les mariages de cette époque étaient plus souvent de convenance que d’amour, mais les « De Percival » dérogeaient à la règle, eux s’aimaient vraiment.

Cette famille était appréciée et respectée, le « maître » des lieux avait autant de respect pour ses vassaux que pour ses paysans. Il était attentif à leurs besoins et à leurs doléances.
Ils ont élevé leurs six enfants dans ce respect d’autrui.

Les 3 filles aînées sont donc convoquées à  » Hill House », car elles ont été choisies pour un éventuel mariage avec le seigneur des lieux.
C’est là- bas que réside la famille Templeton, Arthur le futur marié, n’aura plus qu’à faire son choix.
Les filles seront accompagnées de deux chevaliers, Sir Jonas Elder et Sir Emmet Kane, qui leur paraissent froids, distants et peux fréquentables et de leur grand-père William De Percival.

Ce premier roman est principalement axé sur le personnage d’Ilyana à qui il va arriver pas mal de mésaventures. Heureusement que la vie va lui réserver quelques belles surprises, car l’époque n’est pas propice à l’allégresse, l’existence y est rude et brutale.

JC, a tout fait pour nous plonger dans cette époque du moyen âge, je m’y suis crue, vraiment.
Elle a bien potassé le sujet c’est certain.
Le vocabulaire de l’époque est employé à bon escient.
Je tiens tout particulièrement à la féliciter pour toutes ses recherches, pour cet immense travail fourni afin de donner une crédibilité à son roman.

Bien écrit, j’en redemande et c’est avec gourmandise que je vais poursuivre mes lectures avec la suite du « destin des cœurs perdus » et mes prochains avis arriveront dès que possible.

J’attendais avec impatience de découvrir cette saga et je ne  suis absolument pas déçue, c’est un ravissement de lire pour moi ce style de roman.
Mon premier gros coup de cœur de l’année.

Louve Alpha


 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127 LE DESTIN DES COEURS PERDUS (Tome 1 à 5) de J.C Staignier - SAGA 2390160127

Pour retrouver Louve Alpha sur le forum et les réseaux sociaux de Sur les ailes d’un livre :

Pour retrouver son avis sur les autres tomes :

La Rebelle de Castel Dark

Les Héritiers de Castel Dark

La Soeur maudite de Castel Dark

La Malédiction de Castel Dark

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s