Les damoiselles de Castel Dark – Chronique de Lily, Sous ma plume

Sous ma plume, ou les petites chroniques de Lily ! C’est mon petit domaine, où je partage mes avis sur mes lectures et autres plaisirs !

Ce que j’en ai pensé :

Dès le premier contact, Jc Staignier m’a annoncé la couleur. Pas question de romance historique, ici il s’agit d’une saga.

Mais qu’est-ce qu’une saga ? Dans la littérature, c’est le récit d’une épopée familiale se déroulant sur plusieurs générations. Et c’est ce qu’on l’on fait dès les premières lignes, on suit l’histoire de la famille Percival, et quelle famille !

Clayton et Alix sont les heureux parents de six enfants. Oui, je dis bien heureux, car pour l’époque, avoir des époux qui s’aiment, cela relève du miracle dans la noblesse. Mais tout dans cette famille est atypique pour l’époque, et c’est ce qui la rend intéressante. Car chacun de ses membres, à sa façon, mène en exergue un élément de la vie de l’époque. On a Anton, l’aîné, qui représente autant l’héritier que le côté coureur de jupons que l’on pouvait trouver dans la noblesse (avec beaucoup plus de délicatesse que ce qu’on pouvait trouver). Thomas, le benjamin, est le poète, celui qui sait qu’il n’aura aucun rôle à jouer dans la gestion du domaine et s’en désintéresse. Jane et Mary sont les exemples même des jeunes filles en âge de se marier. Elles rêvent d’un mariage qui les établira et leur permettra de diriger leur propre maisonnée. Ilyana est l’exemple même de la générosité, de la douceur et de la charité. Elle a ses rêves mais sans l’ambition de ses aînées. Et il y a la petite dernière, Aelis, le parfait garçon manqué, qui se rebelle contre les exigences de sa condition de femme.

Une famille atypique donc, et nombreuse, dont on suit les aventures au fil des pages. On peut se dire que cette abondance de personnages va nous perturber, mais non. On arrive bien à placer chaque personnage dans son fil narratif, et à comprendre ce qui lui arrive sans avoir besoin de remonter dans notre lecture pour nous rappeler qui est qui. Certaines intriguent nous passionnent plus que d’autres (après ça dépend des affinités avec les personnages, mais dès le départ, j’étais à fond sur Ilyana et Aelis), mais on se retrouve vite entraînés dans l’histoire.

Au fur et à mesure de ma lecture, j’ai eu l’impression de suivre une de ces grandes épopées historiques, dans la ligne droite des Rois Maudits de Maurice Druon. Autre pays, un siècle de différence, mais j’y ai ressenti la même aura de grande littérature historique.

Même si l’auteur se permet par moment quelques libertés avec l’histoire (mais qui ne le fait pas), son récit est d’une parfaite justesse dans ses descriptions et le vocabulaire choisi. Et il ne faut pas s’attendre à un monde tout rose empli de Bisounours. On est au Moyen-Âge, l’époque où le gueux ne vaut rien et une femme moins encore. Le monde est gris et cruel. Des mots comme meurtre, pillage, viol sont monnaie courante, et le plus souvent impunis.

Amoureux de l’histoire, vous prendrez plaisir à découvrir cette saga, à vous plonger dans ce Moyen-Âge qui passionne les esprits. Pour les novices, succombez à la tentation. La plume de Jc Staignier est fluide et agréable à lire, et vous vous retrouverez rapidement entraînés dans l’histoire.

Mon seul point négatif…. La fin… mais « Pourrrrrrrquuuuuuoiiiiiii ?? »

Je ne m’attendais pas à ce que la fin du livre vienne aussi vite (même s’il y avait de petits indices). Maintenant, je dois ronger mon frein jusqu’à la sortie de la suite. « L’attente est toujours une torture », Arthur Koestler avait raison, mais quelle belle torture si c’est pour retrouver une histoire de ce niveau.

Lily Flynn

Pour la suivre sur ses réseaux sociaux (nouvelle page et nouveau blog Sous ma plume – Lily et Mel :

Pour retrouver ses chroniques des autres tomes de la saga :

La Rebelle de Castel Dark

Les Héritiers de Castel Dark

La Soeur maudite de Castel Dark

La Malédiction de Castel Dark

Source gif : PicMix, marienord59

4 commentaires sur « Les damoiselles de Castel Dark – Chronique de Lily, Sous ma plume »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s