Les Damoiselles de Castel Dark – Chronique de Marie-Nel lit

Je découvre avec ce roman la plume de Jc Staignier et je peux vous dire tout de suite d’entrée de jeu que je ne suis pas déçue du tout. Elle a su m’embarquer dès les premiers chapitres avec ses personnages, les descriptions ne sont pas lourdes et bien dosées, le vocabulaire de l’époque est présent sans alourdir le texte. Elle a su avec tout ça m’emmener dès le départ dans cette Angleterre de la fin du 14ème siècle.

J’ai ainsi pu y rencontrer Clayton et Alix de Percival. Ils ont six enfants, Anton, Thomas, Mary, Jane, Ilyana et Aelis. Les garçons sont déjà de jeunes hommes de presque 20 ans, Anton profite de sa jeunesse et court après les filles, Thomas est plus réservé et timide. Dans les filles, les plus coquettes et féminines sont Mary et Jane, il en faut beaucoup pour impressionner Ilyana. Quant à Aelis, c’est la rebelle de la famille. Elle n’a pas sa langue dans sa poche, n’hésite pas à donner son avis sans qu’on lui ait demandé. Une fête est donnée pour son anniversaire. Les jeunes filles rivalisent de beauté. Des gentilshommes arrivent à cette réception, ils viennent sur ordre du roi Richard II qui veut trouver une épouse à son cousin Arthur de Templeton. Il a pensé aux jeunes filles Percival qui doivent aller toutes trois chez ce Templeton qui choisira l’une des trois. Elles ne savent pas en quittant leur foyer que leurs vies vont être pour toujours chamboulées. Seule Aelis, la plus jeune, restera à Castel Dark avec ses parents.

J’ai beaucoup aimé suivre le destin de cette famille. J’aime déjà, à la base, les romans historiques, et là, j’ai carrément adoré. L’auteure a très bien su retranscrire l’ambiance du Moyen-Âge, les femmes sont mal considérées, ne doivent pas dire un mot de trop sous peine de recevoir des coups. Les hommes sont de véritables rustres, avec toutes les considérations les plus basses qu’ils peuvent avoir pour les femmes, comme vous vous doutez bien. Tous les personnages qui peuplent cette histoire sont très bien travaillés. J’ai aimé les gentils et j’ai détesté les méchants…surtout ce Arthur de Templeton…j’ai eu plus d’une fois l’envie de l’étriper…Un homme va sortir un peu du lot, Emmet Kane. Bien que rustre et au fort caractère, il va changer petit à petit et montrer sa véritable personnalité au contact d’une des jeunes filles. Des histoires d’amour vont voir le jour, des drames vont éclater, des morts seront à déplorer.

Toutes ces personnes sont vraiment très attachantes. J’ai apprécié que la romance ne prenne pas le pas sur tout le reste des événements, elle est présente mais pas prépondérante. Mais surtout, ce qui m’a marquée le plus, c’est le final…j’ai d’ailleurs envoyé un message à l’auteure pour lui demander pour quand était prévue la suite, car c’était inimaginable pour moi qu’elle me laisse en plan comme ça… Je vous avoue que je me suis exclamée au moment d’un certain événement, et que j’en ai même détesté Jc Staignier…. Mais, je comprends ses choix, même s’ils sont terribles pour la lectrice que je suis et j’ai maintenant hâte de lire le second tome, je crois que je vais la harceler jusqu’à sa sortie !

Vous l’aurez compris, Jc Staignier a concocté un roman haletant, très prenant, de par tout ce qu’il s’y passe et de par sa construction. Les chapitres ne sont pas trop longs, le rapport entre les dialogues et les descriptions est bon, ce qui donne du rythme à la lecture. L’ensemble de l’histoire est cohérent. L’auteure a très bien reconstituée l’ambiance de cette époque là, leurs façons de vivre, leurs coutumes, leurs mœurs.

Ce roman est pour moi un gros coup de cœur et une totale réussite. J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture et l’auteure a su me surprendre plus d’une fois par la qualité de son récit et de son contenu. Et la fin…je n’en reviens toujours pas, je suis marquée par les derniers faits…

Je ne peux que vous conseiller de vous plonger dans ce roman et de partir en Angleterre au sein de cette famille et de tout ce qu’elle va vivre. Je peux vous garantir que vous allez traverser plein de sensations et d’émotions diverses et variées. J’ai ri, souri, et j’ai aussi versé quelques larmes…difficile de rester insensible à tout cela…

Les damoiselles de Castel Dark est un très bon roman historique. Et même si vous n’êtes pas fan de ce genre, je vous invite à tout de même tenter de le lire, car c’est aussi et surtout une belle histoire mêlant famille et amour. Et relevé d’une dose de suspense dans les faits qui fait que l’on reste éveillé pour lire et savoir…

Un grand merci à Jc Staignier que je félicite pour la qualité de ce roman que j’ai beaucoup aimé. Je suis impatiente de lire le second tome…

Marie Nel

Pour retrouver Marie Nel sur ses réseaux sociaux :

Pour retrouver ses chroniques des autres tomes de la saga : La Rebelle de Castel Dark Les Héritiers de Castel Dark La Soeur maudite de Castel Dark La Malédiction de Castel Dark

Source gif : Picmix silvergirl

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s