Naissance De Miroir et d’amour

N’est-il pas intéressant de découvrir la naissance d’un roman ? Comment a-t-il pris forme, quelles ont été les contraintes d’écriture ? Voici les réponses aux questions que vous pourriez vous poser.

Début 2018, Gloriana, maison d’édition spécialisée dans la romance historique lançait son troisième appel à textes :

RDV à la Cour de France

Aujourd’hui, vous avez rendez-vous à la Cour de France. Dans ce nouvel AT, vous avez deux scenarii possibles :

  • 1 – Votre personnage vit au XXIème siècle et visite un des châteaux des rois de France quand tout à coup, il (ou elle) se retrouve propulsé, sans aucune raison, à la Cour de France (toutes époques autorisées). Là, il (ou elle) pourra vivre une passion amoureuse ou participer à un événement de la Cour. La fin restera au choix de l’auteur quant à faire revenir son personnage ou non au XXIème siècle. Attention : le roi (et ou la reine) de France doit faire partie intégrante de l’histoire.
  • 2- Votre personnage est un contemporain du monarque que vous avez choisi et alors l’action est totalement libre. Romance, intrigue à la Cour… Le monarque doit cependant faire partie intégrante de l’histoire dans ce scénario aussi.

Une précision cependant, nous n’acceptons pas d’érotique (il peut y avoir des scènes charnelles dans le roman, mais cela se limite à cela).

Critères :

  • Entre 30 000 et 40 000 mots
  • Roman inédit (n’ayant jamais fait l’objet d’une publication)
  • L’auteur doit avoir 18 ans

À cette époque, j’étais en parallèle dans l’écriture de ma saga historique : Le Destin des coeurs perdus et me consacrer à deux projets en même temps me paraissait impossible. Toutefois, cet appel à textes me plaisait ; je savais déjà que je voulais situer mon histoire à la Cour de Louis XIV, plus précisément à Versailles.

Sur les réseaux sociaux, l’une de mes connaissances, Julie-Anne, attendait avec impatience la parution de l’un de ses romans, à chaque fois, malencontreusement reportée. Je lui ai envoyé une copie de l’appel à textes en lui demandant si elle serait intéressée de coécrire un roman avec moi. Sa réponse a été enthousiaste et affirmative. C’est ainsi qu’est né ce qu’on appelle un quatre mains.

Nous avions chacune un projet différent pour l’appel à textes, nous nous sommes mises d’accord pour choisir le sien, car l’héroïne était prof de mathématique, tout comme elle. Il n’est pas dit qu’un jour, je ne ressortirai pas mon projet initial pour l’écriture d’un nouveau roman avec retour dans le temps.

L’écriture du livre a pu commencer. Toutefois, un gros problème s’est présenté dès le départ. Nous étions limitées dans le nombre de mots du roman… entre 30 000 et 40 000 mots, c’est court… Dans la logique, quelques chapitres auraient été nécessaires pour que les gens du XVIIe siècle acceptent la présence d’Emma. Ici, il fallait faire vite. Dans l’urgence de la situation, nous avons pensé que si Tristan était un grand scientifique de l’époque, qui se préoccupait peu des superstitions, il pourrait accepter plus rapidement la présence d’Emma. L’histoire d’amour devait prendre très vite également. Le temps de poser les bases dans le présent, du retour dans le temps, de l’acceptation d’Emma, de la présentation du roi (demandée dans l’appel à textes), il restait vraiment peu de place pour ce que certains appellent un slow burn.

Chacune écrivait quelques chapitres, selon son emploi du temps, l’autre les corrigeait. Parfait pour mêler habilement deux styles d’écriture très différents. Comme dans tout travail en duo, il nous arrivait parfois d’être en désaccord pour certains passages. Je trouvais Emma très ignorante des us et coutumes de la Cour de Versailles et son attitude désinvolte envers le Roi un peu exagérée. Julie-Anne trouvait que cela ajoutait une notre très humoristique au roman, mais à part cela, on peut dire que l’écriture a coulé de source. Notre seul regret était de ne pas avoir pu « allonger » l’histoire. Et nous avions raison. Combien de fois ne nous a-t-on pas reproché le fait que le roman était trop court, que l’histoire d’amour allait trop vite, que les gens de l’époque avaient trop facilement accepter la venue d’Emma ?

Malgré tout cela, le roman s’est très bien vendu dès sa sortie. Je me rappelle encore du nombre de précommandes pour le salon de Mons et du nombre de ventes sur place. Un joli succès pour un petit roman sans prétention. Bien que, chers lecteurs, vous seriez étonnés du temps passé dans les livres pour respecter certains faits historiques et éparpiller dans le roman quelques expressions d’époque.

Je partage également avec vous cette anecdote. Une lectrice, prof d’histoire, avait fait un joli retour sur son blog concernant le roman. Néanmoins, quelle surprise de découvrir qu’elle remettait en cause la véracité de la place de la chambre de Louis XIV au château de Versailles. Dans un sens, elle n’avait pas tort ; si vous visitez le château à l’heure actuelle, la chambre du Roi Soleil ne se situe pas où nous l’avions placée dans le roman. Oui, mais voilà, pendant deux ans, Louis XIV a exigé que sa chambre soit entièrement rénovée. Les travaux ont duré exactement deux ans et, en 1680, date où se passe notre histoire, sa chambre était donc bien où nous l’avions située. Tout cela pour vous dire que De Miroir et d’amour est un roman léger, mais que nous avons tout de même bien galéré pour ce qui peut vous sembler des détails.

De Miroir et d’amour. Après avoir réfléchi à bon nombre de titres, pas facile de trouver un titre nouveau, nous nous sommes mises d’accord pour celui-là. Il représente très bien le roman : court et efficace.

La superbe couverture avait été réalisée par Carpe Librum Book Design.

Malheureusement, dans cette jolie histoire, la covid 19 s’est incrustée dans nos vies. En 2020, notre éditeur a dû prendre une décision difficile : fermer les portes de Gloriana Editions.

De Miroir et d’amour a été réédité par BMR éditions le 26 mai 2021. Le 13 juillet 2021 paraissait le deuxième tome, un spin off tournant autour du personnage de Blanche, la sœur de Tristan. Blanche est l’un de mes personnages préférés et j’ai pris beaucoup de plaisir à voir évoluer son caractère dans le second tome. Pourtant, De Miroir et d’espoir a provoqué beaucoup moins d’engouement que le premier.

Nous avions un moment envisagé de publier un troisième tome qui raconterait l’histoire de Rose, la meilleure amie d’Emma, mais ce projet restera en état de projet. Il faut savoir tourner la page et laisser la chance à de nouvelles aventures.

Jc

Aimez-vous découvrir ce genre d’article sur le blog d’un auteur ? Avez-vous d’autres questions concernant celui-ci ? Dites-moi tout.

Source gif : fantazia.centerblog.net

2 commentaires sur “Naissance De Miroir et d’amour

Ajouter un commentaire

  1. L’article est très intéressant, surtout que je suis assez curieuse des méthodes employées par les auteurs pour les quatre mains. L’origine d’un roman, de l’idée de base, jusqu’au développement et à la réception par les lecteurs, est un procédé fascinant et toujours renouvelé. Et le titre claque, en plus :p

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a beaucoup de manières pour écrire un quatre mains. J’ai lu que certains auteurs écrivaient chaque chapitre pour son personnage si le roman était en double voix. Une idée comme une autre, mais je trouve qu’en reprenant les chapitres de chacune comme nous avons choisi de le faire, c’est difficile de dire qui a écrit quoi.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :