Chroniques La malédiction de Castel Dark

Les chroniqueurs doivent posséder un certain don pour valoriser des textes provenant d’auteurs inconnus en librairie. Même si au départ l’auteur possède un véritable talent, il n’est jamais qu’une étoile lointaine et solitaire dans le ciel littéraire.

Je suis persuadée que mes chroniqueurs ont, à un moment ou un autre, joué un rôle important pour susciter chez le lecteur une véritable envie d’acheter mes romans.

Merci à tous ces merveilleuses personnes qui ont chroniqué du début à la fin la saga Le Destin des coeurs perdus. Certains d’entre vous m’ont confié qu’elle resterait à jamais dans votre coeur ; je vous retourne le compliment, vous resterez à jamais dans le mien.

Merci à toutes ces personnes qui ont lu La Malédiction de Castel Dark. Vous l’avez lu ou chroniqué et votre avis n’apparaît pas sur l’article ? N’hésitez pas à me joindre en message privé pour me donner le lien de votre chronique ou retour de lecture. Je me ferai un plaisir de les publier.

Source photo : The Decameron de John William Waterhouse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :