La cuisine médiévale pas à pas

Saviez-vous qu’à notre époque, réaliser des recettes médiévales comportent trois difficultés majeures ?

En premier, les recettes d’époque trouvées dans certains manuscrits médiévaux n’indiquaient jamais la quantité des ingrédients. Pour réaliser une recette, il faut avoir beaucoup de patience afin de trouver les quantité nécessaire à ce qui deviendra une excellent préparation.

En deuxième, aucun aliment de base n’était transformé puisqu’à cette époque, la cuisine industrielle n’existait pas. Exit les farines blanches et le riz doré.

Et en dernier… c’est tout bête, mais il vaut mieux savoir cuisiner.

Même si je suis une grande adepte de la cuisine maison, je n’ai jamais tenté de réaliser aucun des plats se trouvant dans ma saga médiévale Le Destin des coeurs perdus. En revanche, je peux vous proposer un site que j’ai trouvé en flânant sur le net à la suite de mes recherches sur les recettes médiévales. Je le trouve très complet et très pointilleux puisque chaque recette est réalisée avec des ingrédients adaptés à notre époque. Le site s’appelle tout simplement : Recette médiévale

Que pouvez-vous y trouver ?

Des recettes médiévales : boissons, sauces, plats consistants, desserts…

Quelle époque :

Pour les membres, un espace de téléchargement gratuit vers des manuscrits numérisés de cuisine médiévale concernant les pays suivants :

Une sélection de livres incontournables sur la cuisine médiévale à découvrir en papier.

Bonne découverte.

En bref, découvrez toutes une série de sites qui pourront vous guider dans vos écrits sur la gastronomie médiévale.

Histoire pour tous : recettes médiévales et plats du Moyen Âge, Repas, banquets et alimentation au Moyen Âge

Les voyageurs du temps : Organisation d’un banquet ou d’un festin cuisine médiévale

Musée de Cluny, le monde médiéval : Recettes de cuisine médiévale

Chateaudemauvezin.fr : Que mangeait-on au Moyen Âge ? PDF

Saisons vives : Alimentation des paysans

Pour terminer cet article, voici un extrait du roman Les Damoiselles de Castel Dark qui se déroule en l’an 1390.

Photo de Larry Rostant

Le cor retentit pour annoncer l’arrivée des entremets principaux. Des dizaines de serveurs apportèrent sur des tables roulantes des cygnes, des paons et des hérons recouverts de leurs plumes et enluminés d’or. Un panetier découpa la travée supérieure d’un bricheton[1]. Des moineaux s’envolèrent dans la pièce et suscitèrent les cris d’admiration de ces dames. Aussitôt, quatre fauconniers lâchèrent des aigles. Ils fondirent sur leurs proies et provoquèrent, cette fois, la satisfaction des hommes. Écœurée par ce spectacle déplaisant, Ilyana toucha à peine aux mets sur son tranchoir. Le calme revenu, tous mangèrent ces plats qui se révélaient plus un délice pour la vue que pour les papilles gustatives.


[1] Pain.

Découvrez le roman : Les Damoiselles de Castel Dark en cliquant sur la photo

Photo riz et farine : Ulrike Leone de Pixabay 

Connaissez-vous d’autres sites pour vous documenter sur la cuisine médiévale ? N’hésitez pas à partager vos découvertes avec ce blog afin d’aider d’autres auteurs dans leurs recherches.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :